EAGQIV-Cathy

CATHY

(Une américaine guidée grâce à un exemplaire traduit du Saint-Coran)

 Après avoir cessé d’enseigner dans les écoles américaines, j’ai été directeur d’une école islamique dans l’état de Washington. C´est là qu´une secrétaire américaine a attiré mon attention, car elle était  exemplaire pour une femme musulmane dans sa pudeur, sa dignité et son sérieux. J’ai parlé d’elle à ma femme, comparant ses qualités à celles de plusieurs musulmanes nées dans l’Islam qui ne portent pas le voile et manquent de comportements islamiques lors de leur entretien avec les hommes qui leurs sont étrangers. Alors elle m’a raconté l’histoire étrange de son islamisation comme suit:

“Lorsque j’étais à l’école primaire, ma mère avait l’habitude de m’amener à la librairie publique, qui,  chaque fois qu’elle avait des surplus de livres ou de mauvais exemplaires, elle préferait les vendre à vil prix que de les jeter. Une fois lorsque la librairie faisait cette exposition, j’ai acheté un de ces livres à cinq ou dix centimes de mon argent de poche, dans le soucis de posséder quelque chose de personnel, bien que je ne connaissais pas son contenu. Je l’ai donc placé dans un coin de ma chambre, et il fut rassemblé dans l’un des cartons avec d’autres effets précieux, et je l’ai oublié.

Les jours ont passé, et j’ai fini l’école primaire et le secondaire et j’ai eu la chance d’être accepté dans l’une des universités à la faculté des arts, section de théologie comparée sur les trois religions: Judaïsme, Christianisme et Islam. Aucun des mes professeurs n’étaient musulmans et par conséquence, ils ne parlaient que mal de l’Islam. Je n’ai pas eu beaucoup de difficultés pour obtenir mon diplôme universitaire.

Après ma sortie, je me suis lancé à la recherche du travail, ce qui n’était pas du tout facile avec ma spécialité qui était moins recherchée surtout dans mon département o? il y avait peu de chance de trouver un emploi. Très vite, je me suis découragée de pouvoir trouver un jour du travail, et je passais une grande partie de mon temps à la maison sans rien faire. J’ai donc commencé à mettre de l’ordre sur mes effets personnels pour raccourcir mes journées et occuper mon temps. J’ai découvert ce livre que j’avais acheté dans mon enfance couvert de poussière. Il était pour moi un objet précieux puisque je l’avais acheté de mon propre argent dans l’enfance.

Je l’ai nettoyé et je me suis mise à lire, c’était la traduction en anglais du Saint-Coran. Je l’ai lu avec plus de concentration. J’ai trouvé que son contenu était très différent de ce que j’avais appris à l’université de mes professeurs à propos de l’Islam et du Coran. Je me suis posé alors cette question “ Mes professeurs étaient à ce degré d’ignorance, ou bien  mentaient-ils sur l’Islam et le Coran? Puis j’ai continué ma lecture avec plus d’attirance, pour ce que j’y trouvais de science et de guidance. Après tout, je me suis dis que si c’est ça l’Islam alors, je dois devenir musulmane. Je me suis renseigné auprès de certains musulmans sur la manière de se convertir en l’Islam, et j’étais surprise que le processus était si simple et facile. J’ai embrassé l’Islam – Louange à Allah – et je me  suis mariée plus tard d’un jeune musulman de l’Afghanistan. Nous constituons jusqu’aujourd’hui une des familles de la communauté musulmane de notre ville, et prions Allah de nous maintenir dans cette vérité et accepter nos efforts”

Back to Contents